Faux plafond en PVC

Aujourd’hui, il est possible de créer un faux plafond à partir de matériaux très différents les uns des autres tels que le PVC dont nous allons vous parler dans cet article, le bois ou bien encore le Placo par exemple.

Chacun de ces matériaux a ses avantages et ses inconvénients, mais si vous êtes à la recherche d’un faux plafond résistant et imperméable, alors le faux plafond en PVC peut tout à fait être la solution.

Cliquez ici pour obtenir 3 devis

Afin que vous soyez en mesure de faire votre choix en parfaite connaissance de cause, nous allons vous présenter dans un premier temps ce qu’est très exactement un faux plafond en PVC.

faux plafond en pvc

Ensuite, nous avons également tenu à vous présenter les caractéristiques techniques et à vous lister de façon détaillée l’intégralité des avantages et des inconvénients d’un faux plafond en PVC, dans le but qu’aucune mauvaise surprise ne vous attende si toutefois vous optez pour cette installation.

Enfin, nous terminerons cet article en vous parlant de l’installation d’un faux plafond en PVC et en revenant sur le prix d’un tel projet, ce qui vous permettra de connaître le budget global auquel vous attendre.

Pour un intérieur contemporain

Si autrefois le PVC se retrouvait plus facilement à l’extérieur, pour nos terrasses par exemple, aujourd’hui il gagne progressivement sa place dans nos intérieurs grâce aux nombreux atouts qu’il possède.

Il permet de libérer le plénum, l’espace entre le plafond et le faux plafond, afin d’isoler de façon plus efficace, de cacher des câbles électriques ou bien d’installer un éclairage.

Le PVC se décline dans une immense variété de couleurs et d’aspects, ce qui permet de décorer chaque pièce de la maison de façon très contemporaine.

Très résistant à l’humidité, le PVC peut sans aucun problème équiper n’importe quel type de pièce, allant du salon à la salle de bain en passant par les chambres ou le garage par exemple.

Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement

Caractéristiques techniques du lambris PVC

La structure qui accueille le lambris PVC est conçue avec des suspentes métalliques fixées au plafond.

Elles soutiendront des profils en acier galvanisé qui seront espacés de 60 cm environ, et formant un quadrillage.

On trouve deux types de lambris en PVC :

  • Le lambris non-emboîtable : Il sera généralement vendu en très longue baguette pouvant aller jusqu’à 6 mètres qu’il vous faudra découper à la taille souhaitée.
  • Le lambris emboîtable : Chaque baguette peut s’emboîter à l’autre. Généralement elles sont de taille standard avec 2,60 mètres, mais il est également possible d’en trouver dont la longueur peut aller jusqu’à 6 m de long.

L’épaisseur est toujours de 10 millimètres, et le lambris se décline en de différentes largeurs, plus précisément en 19, 25, ou 38 centimètres.

Les avantages du faux plafond en PVC

  • Esthétique : Dans un premier temps, si le faux plafond en PVC connaît actuellement un tel succès, c’est parce qu’il est capable d’apporter une très belle esthétique à la pièce dans laquelle est il installé. Grâce à son effet brillant et sa déclinaison en de nombreux coloris, il vous sera tout à fait possible de disposer d’une pièce entièrement à votre image.
  • Installation : Pour installer un faux plafond en PVC, vous n’avez aucune difficulté particulière à craindre puisque ce type de projet est tout à fait accessible même aux débutants. Concrètement, vous aurez simplement à visser ou clouer le lambris en PVC sur les rails métalliques, ce qui ne vous prendra que quelques secondes par planche.
  • Résistance : Le PVC est un matériau ultra résistant à l’humidité et à l’usure du temps. Ainsi, en optant pour une telle matière, vous aurez la garantie que votre faux plafond pourra rester comme neuf pendant de nombreuses années sans jamais montrer la moindre trace de fatigue qui soit.

Prix faux plafond en pvc

  • Isolation : Tout comme le faux plafond en bois, celui en PVC offre des performances d’isolation thermiques et phoniques exceptionnelles. Ce matériau est donc très intéressant si vous cherchez à réduire le bruit de votre habitation à moindre coût.
  • Personnalisation : Le PVC est également une matière très facile à personnaliser. Bien entendu, vous ne pourrez pas y coller du papier peint ou du carrelage, mais il vous sera possible de le peindre de la couleur qui vous plaît. Ainsi, lors du rafraîchissement d’une pièce, vous n’aurez pas à refaire tout votre faux plafond, ce qui vous fera économiser à la fois beaucoup de temps mais également beaucoup d’argent et d’énergie.
  • Entretien : Du fait qu’il soit lisse et non poreux, le PVC est extrêmement facile à nettoyer. Pour cela, vous aurez la possibilité d’utiliser des produits d’entretien classiques. Contrairement au bois notamment, vous n’aurez alors aucun travail de vernissage à effectuer, ce qui vous fera gagner davantage de temps.

Les inconvénients du faux plafond en PVC

  • Sécurité : Avant tout, le PVC est une matière pétrochimique qui est donc malheureusement facilement inflammable. Les normes Françaises interdisent d’ailleurs qu’un tel matériau soit placé à moins de 60 centimètres d’une source de chaleur, sans quoi il pourrait fondre ou prendre feu. En cas d’incendie, force est de reconnaître que votre faux plafond en PVC serait le premier à s’enflammer. C’est pourquoi il est conseillé d’éviter une telle installation dans une cuisine ou dans une pièce équipée d’une cheminée classique.
  • Prix : Le faux plafond en PVC n’est pas le plus onéreux de sa catégorie, mais il n’est pas non plus le moins cher. Ci-dessous, nous vous donnerons le détail des dépenses auxquelles vous attendre. Mais si vous souhaitez refaire une grande pièce et parfaitement l’isoler avec du PVC de qualité, force est de reconnaître que la note finale pourra être relativement élevée.

La pose d’un faux plafond PVC

Le faux plafond en PVC peut être soit suspendu, soit fixé, soit agrafé, mais dans tous les cas, le mettre en place est très facilement réalisable.

Dans le premier cas il est alors accroché à une ossature métallique et complètement désolidarisé du plafond.

Dans le second cas, les fixations ou les agrafes sont directement posées sur les solives d’un plancher en bois.

Il est également possible d’opter pour une pose sur des tasseaux de bois.

Un tasseau est alors posé à l’emplacement futur de chaque profilé de lambris PVC.

Il faudra être ici particulièrement vigilant pour bien vérifier la planéité des tasseaux afin que le plafond ne gondole pas.

Prix d’un faux plafond en PVC

Le prix d’un faux plafond en PVC varie énormément selon le choix des lames de lambris que vous déciderez de poser.

Concrètement, il vous faudra prendre plusieurs postes de dépenses en considération qui sont le prix des planches de lambris en PVC, mais également le prix des supports, métalliques ou en bois, ainsi que les éventuels isolants en laine de verre notamment.

Pour un PVC classique d’entrée de gamme et de couleur blanche, le prix au mètre carré pourra commencer aux alentours des 20 euros, sans compter les isolants et les supports.

Pour du PVC plus haut de gamme, résistant à la chaleur ou coloré par exemple, le prix pourra monter à 60 euros du mètre carré.

installer faux plafond en pvc

Enfin, dans certains cas, si vous êtes à la recherche d’un lambris en PVC doté d’un décor en relief par exemple, sachez que certaines références sont proposées à plus de 150 euros le mètre carré.

Il vous appartiendra donc de bien identifier vos différentes exigences au préalable afin de maîtriser au mieux votre budget.

Toutefois, sachez que le fait d’investir dans un faux plafond en PVC est quelque chose de particulièrement rentable puisque vous ne serez plus en proie aux déperditions de chaleur et vous n’aurez pas à refaire votre faux plafond avant plusieurs dizaines d’années.

Cliquez ici pour obtenir 3 devis gratuitement et rapidement